.comment-link {margin-left:.6em;}

Zek II: L'exil intérieur

Thursday, May 05, 2005

Le fonctionnaire est une ordure

Mai 2003: Les fonctionnaires (et leurs potes planqués du para-public) défilent dans la rue et bloquent le pays. Ils ne veulent surtout pas travailler aussi longtemps que les employés du privé pour financer leur retraites, qui à cotisations égales et moindres heures travaillées sont plus généreuses. Ils ne veulent évidemment pas non plus que l'on réduise le montant de leur retraite. Ils veulent juste que les salariés du privé travaillent plus, cotisent plus et perçoivent une moindre retraite pour continuer à financer leurs privilèges.
Septembre 2003: dans le cadre du financement des allocations et prestations en tout genre dont bénéficient les 40 millions d'inactifs, le gouvernement décide de créer une journée de travail forcé dont 0 % du produit ira dans la poche des travailleurs, et 100 % dans la poche des inactifs et autres parasites.
Mai 2005: les fonctionnaires ont décidé que le travail forcé, c'est juste bon pour les cons du secteur privé. A eux de fournir une journée de servage gratuite pour financer les intouchables allocations et les intouchables retraites et privilèges des fonctionnaires. Les fonctionnaires préparent une petite grève pour faire à nouveau comprendre aux cons du privé que c'est à eux de marner pour que les oisifs et les parasites puissent se la couler douce.
POST-SCRIPTUM: J'ajoute que seuls 30 à 40 % des fonctionnaires adhèrent à cette mentalité. Mais ce sont ceux-là qui parlent et bloquent au nom de tous avec l'assentiment de la presse complaisante qui décrit unanimement et constamment leurs exactions et revendications comme celles "des fonctionnaires".

Links to this post:

Create a Link

<< Home