.comment-link {margin-left:.6em;}

Zek II: L'exil intérieur

Monday, May 30, 2005

A Perpignan la semaine dernière, un maghrébin a été assassiné par quatre Gitans. En représailles de quoi, des maghrébins ont cassé des vitrines, tiré sur des flics et incendiés des voitures.
Dans cette affaire, les blancs n'ont tué personne, cassé aucune vitrine et incendié aucune voiture. Mais pour M. Malek Boutih, il faut que le coupable soit blanc. Le blanc est ontologiquement raciste. Le français (celui qui a acueilli plusieurs millions d'immigrés de couleur) est nécessairement coupable; il est coupable des crimes racistes des autres. Quand un gitan tue un arabe, M. Boutih cherche nécessairement le coupable blanc. Et il le trouve: le coupable, c'est le maire de Perpignan. Le sale blanc raciste qui construit des mosquées pour les arabes et des logements sociaux pour les gitans. C'est lui et lui seul qui a tué un arabe, nous explique M. Boutih. Les maghrébins ont donc bien raison d'incendier les voitures des blancs.

je cite:

Malek Boutih, secrétaire national du PS a pour sa part appelé l'Etat "à prendre des mesures d'urgence" et mis en cause les "pratiques clientélistes et racistes" du sénateur-maire UMP Jean-Paul Alduy, estimant qu'il était "le seul responsable" du fait d'une "politique de discrimination menée depuis plusieurs années".

M. Boutih a trouvé son coupable blanc. Il a trouvé son raciste blanc qui est l'unique responsable du meurtre des arabes par les gitans. Mais M. Boutih n'est pas raciste. Les racistes, ce sont les blancs. Quand n'importe qui tue n'importe quoi, ce ne saurait être que le résultat du racisme blanc. Heureusement, nous rêvons tous d'une France sans blancs. Ce sera un pays de rêve, n'en doutons pas.

Les propos de M. Boutih sont profondément racistes et insultants pour les commerçants dont les vitrines ont été saccagés. Ils sont insultants pour les victimes de ces crimes qui n'ont pas été commis par le maire de Perpignan. Ils sont insultants pour le maire de Perpignan (un démago que je ne porte pas dans mon coeur). Ils jettent de l'huile sur le feu et ils donnent aux blancs l'envie de voter Le Pen.

Je me suis auto-censuré dans ce post à cause des lois faites par M. Boutih. Ma pensée va bien au-delà. je suis fou de rage et je ne suis sans doute pas le seul.
Deux autres choses. Il faut être coupé de la réalité pour accuser la ghettoïsation de ces violences. Si ces populations étaient mélangées ce serait un bain de sang constant.
M. Dalil Boubakeur appelle au calme et à la tolérance. Fort bien. A quel titre? Chef de clan? Quel rapport entre ces incidents et la pratique de l'Islam?

Links to this post:

Create a Link

<< Home