.comment-link {margin-left:.6em;}

Zek II: L'exil intérieur

Tuesday, June 27, 2006

Ce sujet de géographie de brevet des collèges, donné à l'Académie de Toulouse cette semaine, nous donne une parfaite idée de la propagande soviétique qui tient lieu d'enseignement pour nos enfants.

Sujet n°2
Les Etats-Unis: Une superpuissance fragilisée?

[Document n°1: une splendide carte du monde avec la merveilleuse et innocente légende suivante:
--Des flèches représentant les échanges entre les principaux partenaires commerciaux. Elles partent toutes des Etats-Unis, aucune flèche ne représente les autres flux.
--Un gros signe "$" qui indique les principaux placements financiers et implantation de multinationales américaines. Avec notamment un bon gros "$" bien baveux sur la France.
--Une frontière en pointillé délimitant les Zones d'interventions américaines privilégiées (qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ?) et entourant l'Europe, le Moyen-Orient, l'Amérique centrale et l'Extrême-Orient à l'Est de la Chine.
--une tête de G.I. en grisaille, bien déshumanisée, qui n'est pas sans rappeler la représentation du "Boche" ou du "Hun" dans les affiches de propagande de la première guerre mondiale, indique la présence militaire américaine.
--Les pays de l'ALENA sont tapissés de laides "crottes de mouches", ce qui est inhabituel sur une carte, dont l'une, sur le territoire américain, évoque légèrement une croix gammée...
--Des symboles d'explosion nous montrent les emplacements des attentats anti-américains. Mais aucun symbole pour ceux de Bali, Moscou, Madrid, Londres ou Karachi, qui n'ont bien entendu rien à voir...]

[Document n°2: Un tableau avec la population, le PNB, la balance commerciale, le taux de chômage et les dépenses militaires, pour les USA, le Japon et l'Europe]

[Document n°3:
Pour la plupart des Américains, il est extrêmement difficile d'accepter l'idée que les actes terroistes contre les Etats-Unis puissent être considérés comme une vengeance consécutive à la politique extérieure de Washington. Ils pensent que les Etats-Unis sont visés à cause de leur liberté, leur démocratie, leur richesse [...]
L'ancien président des Etats-Unis, Jimmy Carter, s'exprimait de manière différente quelques années après avoir quitté la Maison Blanche: "Nous avons envoyé des Marines au Liban et il suffit d'aller au Liban, en Syrie ou en Jordanie pour constater la haine intense que beaucoup de gens éprouvent pour les Etats-Unis parce que nous avons bombardé et tué sans merci des villageois totalement innocents[...]. Nous sommes devenus une sorte de Satan dans l'esprit de ceux qui ont une profonde rancune. C'est ce qui a précipité les prises d'otages et quelques-unes des attaques terroristes qui étaient tout à fait injustifiées et criminelles."]
Questions (8 points)

1. Quels sont les signes de la superpuissance des Etats-Unis?

2. Selon les régions du monde, comment les Etats-Unis sont perçus?

3. Relevez les éléments qui montrent la fragilité de la superpuissance des Etats-Unis

Paragraphe argumenté (10 points)

A partir des informations tirées des documents et en vous appuyant sur vos connaissances personnelles, rédigez un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes répondant au sujet: Les Etats-Unis, une superpuissance fragilisée?

Commentaire:

On trouve de tout dans ce sujet, sauf de la géographie. De la vulgate tiers-mondiste Debraybovévaresque. De la manipulation par l'image. La réalité tronquée. Les mots mêmes du régime totalitaire de Téhéran. Un texte totalement biaisé politiquement. Un encouragement à formuler des jugements de valeur dans un sens prédéterminé. La justification des massacres perpétrés par Ben Laden et consorts comme conséquence de la politique "méchante" des Etats-Unis. L'amalgame entre échanges internationaux et oppression militaire. Le découplage entre Etats-Unis et Europe, cette dernière passant du statut d'"alliée" au statut de "zone d'intervention américaine privilégiée" au même titre que l'Amérique Centrale et le Moyen Orient (où se trouve la "haine intense" justifiée qui explique les "actes terroristes contre les Etats-Unis"), c'est à dire, traduction en bonne vieille novlangue du bon vieux temps de la Nouvelle Critique, en zones "opprimées par l'impérialisme américain".

Les propagandistes qui nous gouvernent prétendent fonder l'enseignement sur "l'actualité" au mépris des faits objectifs lourds parce que c'est la porte ouverte à la manipulation idéologique et aux jugements de valeurs. On n'apprend aux enfants que peu ou pas de faits concrets, mais ce qu'il faut penser de tel ou tel sujet, ou plutôt, s'il faut dire du bien ou du mal de ceci ou cela, sans renâcler sur l'artillerie lourde des amalgames qui ne tiennent pas debout, de l'occultation des faits, de l'usage de notions vides de sens ("fragilisée"?,"superpuissance"?), des sources puisées systématiquement au même bord politique...alors que l'éducation consiste à inculquer des méthodes et à faire apprendre des faits concrets (où est New York? Combien d'habitants?...) afin que les élèves puissent penser par eux-mêmes et se forger leur propre opinion plutôt que de devenir des petits clones décérébrés d'un activiste de la sous-section locale d'ATTAC.

Et maintenant voici mon corrigé:

Question 1. Comme on peut le voir sur la carte, les soldats américains ils sont partout dans le monde, les multinationales aussi (avec leurs dollars), et ils oppriment l'Europe, l'Amérique Centrale et le Moyen-Orient en y intervenant et en y étant privilgiés.

Question 2. Les Américains sont détestés en Syrie, au Liban et en Jordanie ce qui est normal puisqu'ils ont fait plein de victimes innocentes. C'est donc normal de des considérer comme le grand Satan. Ils oppriment aussi l'Europe Occidentale puisqu'ils y interviennent de manière privilégiée en nous imposant la mondialisation libérale et les multinationales (voir Carte) et tout particulièrement la France puisque le signe dollar est sur la France.

Question 3. La superpuissance américaine est fragile. En effet, pour venger leurs victimes innocentes les Arabes font des attentats terroristes contre les américains. De plus, leur balance commerciale est en déficit, parce que les méchants américains consomment trop (grâce à la mondialisation et à leurs zones d'interventions privilégiées) ce qui détruit la planète. Heureusement, leur économie finira par s'effondrer à cause de leur déficit et pleins d'Américains vont mourir à cause des attentats. Comme ça les Arabes seront vengés et l'Europe sera délivrée de l'impérialisme américain.





Links to this post:

Create a Link

<< Home