.comment-link {margin-left:.6em;}

Zek II: L'exil intérieur

Tuesday, March 27, 2007

Le canular de l'"Identité Nationale"

Ainsi donc, Miss Royal, abandonnant les éléphants qui la plombaient, revient aux manières "droitières" qui la rendaient populaire en se "réappropriant" l'identité nationale. Au-delà de la récupération des "symboles républicains", de quoi est-elle faite, cette identité nationale, pour Mme Royal?
Du legs de l'ancien régime? Henri IV, la Poule au Pot, Chambord, labourages et paturâges, l'empereur à la barbe fleurie, le vase de Soissons, Philippe le Bel, Richelieu...?
De l'héritage chrétien? Saint-Louis, les croisades, Bossuet, Pascal, Port-Royal, la chouannerie, les prêtres réfractaires, le "Génie du Christianisme", Péguy, Bloy, Joseph de Maistre...?
De la république élitiste et assimilatrice? Jules Ferry, les lycées, les grandes écoles, le concours général, les bourses méritocratiques, l'ascenseur scolaire, Verdun, les monuments aux morts...?
L'identité nationale serait-elle faite de tout ce que nous ont légué les morts et que le socialisme a anéanti?
L'identité nationale que ces gens ont à nous proposer ne se réduirait-elle pas plutôt à leur propre programme politique, fondé sur l'extorsion redistributive, les avantages acquis des catégories qui votent pour eux, et le néant culturel travesti en métissage tous azimuts?